Brevet Grand Gibier

Inscription en Ligne

LE BREVET GRAND GIBIER (BGG)

Le Brevet Grand Gibier est une organisation du RSHCB.

C'est une formation finalisée par un test, auquel chacun peut se soumettre librement.

Il n'est pas obligatoire, mais il constitue une réelle et sérieuse référence cynégétique.

Pour ce faire, un comité de personnes expérimentées, organise chaque année un cycle de cours pour la connaissance du grand gibier dans nos forêts.

La formation s’adresse à tous les amateurs de la nature et pas seulement aux passionnés de la chasse.

A l'issue de celle-ci, son détenteur aura fait la preuve de connaissances étendues et une expérience pratique dans le maniement des armes de chasse. Il recevra un diplôme et un insigne au logo du Brevet Grand Gibier.

La nature doit être protégée pour les générations à venir. Notre rôle de protecteur, est primordial dans cet équilibre frêle et fragile. Le gibier et la forêt méritent notre respect.

Grâce au Brevet Grand Gibier votre perception de la nature change. Vous ne la regarderez plus avec les mêmes yeux, vous redécouvrez à nouveau chaque arbre, chaque plante, chaque fleur, et les insectes qui auparavant passaient inaperçus parce que vous ne les connaissiez pas, tandis que maintenant ils retrouvent tous leur importance dans l’écosystème que vous aurez identifié. Par le Brevet nous approfondissons nos connaissances, nous élargissons nos horizons et nous devenons, chasseur ou non, conscients que cette nature époustouflante nous apporte bonheur et bien-être.

Des orateurs, brevetés, ou grands spécialistes en la matière, nous communiquent leur savoir.

Cerf, Chevreuil, Sanglier, Daim et Mouflon sont nos grands gibiers analysés dans les moindres détails.

La sécurité, les oiseaux, le petite faune, la flore, les champignons, les insectes et papillons sont également des chapitres importants.

A part l’éthique, présente dans tous les chapitres, une initiation est mise au point pour les armes et le tir, la balistique et la connaissance des munitions. La loi et la réglementation sont examinées et expliquées en détail pour que toutes les actions de tir se passent dans la plus stricte légalité.

L’arc, théorie et pratique avec entrainement et examen, la vénerie avec les fanfares que nous aimons tant écouter et lesquelles nous donnent des frissons lors des honneurs, sont traités avec minutie.

Les maladies de nos gibiers et l’hygiène, au même titre que sont pris très aux sérieux et sont d’une importance capitale dans la gestion éventuelle d’un territoire. La recherche au sang et les honneurs sont pour chaque chasseur un signe de respect pour le gibier et pour les acteurs de la chasse. Seize cours au total pour vous éclairer.

Les cours seront donnés tous les lundi soir début 2019 dans la salle située à Sprimont (Foyer Culturel Henri Simon - rue du Centre 81 - 4140 Sprimont). Ces cours seront suspendus pendant les congés scolaires.

Un examen théorique est organisé le dernier dimanche de mai pour évaluer vos connaissances acquises. Un brevet premier degré « argent » (il faut obtenir 80 points sur 100) et un brevet deuxième degré « or » (25 sur 30) seront remis aux candidats à l’issue de cet examen.

Deux épreuves pratiques sur cible fixe et sur sanglier courant nous permettront d’évaluer si le candidat maitrise bien, et en toute sécurité, l’arme et le tir.

Témoignages :

"Marc : la matière n’est pas très facile, il faut assister aux cours pour bien maitriser le sujet. J’ai eu beaucoup de formations dans ma vie, et je peux vous assurer que le niveau des cours est considérable."

"Eric : ce qui pour moi a commencé comme une simple curiosité m’a tellement passionné que je désire continuer à apprendre et à en savoir un maximum."

"Roland : Je pense que tous les chasseurs devraient suivre cette formation ne fut-ce que pour transmettre notre savoir à tous ces jeunes qui s’intéressent à notre mère nature."

Programme des cours 2018  : ICI

Inscrivez-vous rapidement pour la session 2018. Les places sont limitées à une vingtaine de candidats par région.

Contacts :

Liège: René JACOBS, 14 Haut des Sarts à 4800 VERVIERS 0498524337 jacobsrene@skynet.be

Luxembourg: J.F. MAIRE, 71 rue de Gérouville - 6769 Meix devant VIRTON 063/579082 jfmaire@skynet.be

Brabant: Michel HOLEMANS, 39 Van Diepenbeekstraat - 2018 ANTWERPEN 0476/543248 michel.holemans@telenet.be

Namur: René WEEREBROUCK, 69A, rue Ste Agathe -5550 LA FORET-VRESSE 061/501260 ren.weerebrouck@euronet.be

 

Ou sur le site du RSHCB www.chasse.be/

Visitez aussi notre blog : http://brevet-grand-gibier.webnode.be

Ainsi que notre groupe sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/jacobsreneBGG/

Inscriptions

Pour tous renseignements, nous vous invitons à contacter le secrétariat au 081 30 97 81.

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

PPA - "Chacun est responsable de ce qui pourrait se transformer en crise économique majeure" (O. Schmitz - Gouverneur de la Province du Luxembourg) (19/09/18)

Le gouverneur utilisera le système de diffusion de messages par SMS, Be-Alert afin de rappeler l'interdiction mise en place. Plusieurs décisions de constitution de parties civiles contre X ont déjà été prises dont le Royal Saint-Hubert Club ainsi que par le collège des producteurs et l'Apaq-W.

Lire la suite

PPA : Informations et coordination avec les autorités locales (Communiqué du Ministre René Collin -19/09/18)

Le Ministre wallon de l’Agriculture, de la Nature et de la Forêt, René COLLIN, a rencontré à Arlon, en compagnie du Gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier SCHMITZ, les Bourgmestres des communes et des Zones de police concernés sur un périmètre de 63.000 hectares suite à l’apparition du virus de la peste porcine africaine. Cette réunion d’informations et de coordination s’est déroulée en présence de l’AFSCA et du Directeur général de la DGO3 et des représentants du Département de la Nature et des Forêts – DNF- et du Département de l'Etude du Milieu Naturel et Agricole - DEMNA.

En savoir plus : ICI

Lire la suite

PPA : Nombre de cadavres identifiés (18/09/18)

A ce jour, plusieurs carcasses de sanglier ont été analysées sur la zone infectée dont 5 sont porteuses de la PPA (déjà identifiées depuis le début des analyses); les autres carcasses ayant des causes diverses de mortalité.

Lire la suite

Sur le web

Dans les médias

Peste Porcine Africaine (RTBF : 19/09/18) : "La faute aux chasseurs ?"

ICI

Lire la suite