Brevet Grand Gibier 2020

Inscription en Ligne

LE BREVET GRAND GIBIER (BGG)

Le Brevet Grand Gibier est une organisation du RSHCB.

Attention : Dans le respect des recommandations fédérales et régionales face à l'épidémie de COVID-19, les cours BGG en Province de Liège sont suspendus jusqu’au 19 avril. 
L’entraînement de tir à la carabine du 14 mars est également  remis à une date ultérieure. Vous serez tenu au courant de l’évolution et des nouvelles dates.

 

C'est une formation finalisée par un test, auquel chacun peut se soumettre librement.

Il n'est pas obligatoire, mais il constitue une réelle et sérieuse référence cynégétique.

Pour ce faire, un comité de personnes expérimentées, organise chaque année un cycle de cours pour la connaissance du grand gibier dans nos forêts.

La formation s’adresse à tous les amateurs de la nature et pas seulement aux passionnés de la chasse.

A l'issue de celle-ci, son détenteur aura fait la preuve de connaissances étendues et une expérience pratique dans le maniement des armes de chasse. Il recevra un diplôme et un insigne au logo du Brevet Grand Gibier.

La nature doit être protégée pour les générations à venir. Notre rôle de protecteur, est primordial dans cet équilibre frêle et fragile. Le gibier et la forêt méritent notre respect.

Grâce au Brevet Grand Gibier votre perception de la nature change. Vous ne la regarderez plus avec les mêmes yeux, vous redécouvrez à nouveau chaque arbre, chaque plante, chaque fleur, et les insectes qui auparavant passaient inaperçus parce que vous ne les connaissiez pas, tandis que maintenant ils retrouvent tous leur importance dans l’écosystème que vous aurez identifié. Par le Brevet nous approfondissons nos connaissances, nous élargissons nos horizons et nous devenons, chasseur ou non, conscients que cette nature époustouflante nous apporte bonheur et bien-être.

Des orateurs, brevetés, ou grands spécialistes en la matière, nous communiquent leur savoir.

Cerf, Chevreuil, Sanglier, Daim et Mouflon sont nos grands gibiers analysés dans les moindres détails.

La sécurité, les oiseaux, le petite faune, la flore, les champignons, les insectes et papillons sont également des chapitres importants.

A part l’éthique, présente dans tous les chapitres, une initiation est mise au point pour les armes et le tir, la balistique et la connaissance des munitions. La loi et la réglementation sont examinées et expliquées en détail pour que toutes les actions de tir se passent dans la plus stricte légalité.

L’arc, théorie et pratique avec entrainement et examen, la vénerie avec les fanfares que nous aimons tant écouter et lesquelles nous donnent des frissons lors des honneurs, sont traités avec minutie.

Les maladies de nos gibiers et l’hygiène, au même titre que sont pris très aux sérieux et sont d’une importance capitale dans la gestion éventuelle d’un territoire. La recherche au sang et les honneurs sont pour chaque chasseur un signe de respect pour le gibier et pour les acteurs de la chasse. Seize cours au total pour vous éclairer.

Les cours seront donnés tous les lundi soir début 2020 dans la salle située à Sprimont (Foyer Culturel Henri Simon - rue du Centre 81 - 4140 Sprimont). Ces cours seront suspendus pendant les congés scolaires.

Un examen théorique est organisé le dernier dimanche de mai pour évaluer vos connaissances acquises. Un brevet premier degré « argent » (il faut obtenir 80 points sur 100) et un brevet deuxième degré « or » (25 sur 30) seront remis aux candidats à l’issue de cet examen.

Deux épreuves pratiques sur cible fixe et sur sanglier courant nous permettront d’évaluer si le candidat maitrise bien, et en toute sécurité, l’arme et le tir.

Témoignages :

"Marc : la matière n’est pas très facile, il faut assister aux cours pour bien maitriser le sujet. J’ai eu beaucoup de formations dans ma vie, et je peux vous assurer que le niveau des cours est considérable."

"Eric : ce qui pour moi a commencé comme une simple curiosité m’a tellement passionné que je désire continuer à apprendre et à en savoir un maximum."

"Roland : Je pense que tous les chasseurs devraient suivre cette formation ne fut-ce que pour transmettre notre savoir à tous ces jeunes qui s’intéressent à notre mère nature."

Inscrivez-vous rapidement pour la session 2020. Les places sont limitées à une vingtaine de candidats par région.

Contacts :

Liège: René JACOBS, 14 Haut des Sarts à 4800 VERVIERS 0498524337 jacobsrene@skynet.be

Programme BGG 2020 (Liège) : ICI

Luxembourg: J.F. MAIRE, 71 rue de Gérouville - 6769 Meix devant VIRTON 063/579082 jfmaire@skynet.be

Visitez aussi notre blog : http://brevet-grand-gibier.webnode.be

Ainsi que notre groupe sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/jacobsreneBGG/

Inscriptions

Pour tous renseignements, nous vous invitons à contacter le secrétariat au 081 30 97 81.

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

Chasse en temps de confinement : Circulaire du Ministre Willy Borsu

A la suite de la réponse du Comité de crise fédéral reçue ce mardi 31 mars et d’ interprétations diverses de  certains,  vous trouverez ci-après une clarification des mesures.

Règle générale : toute personne est tenue de rester chez elle, sauf en cas de nécessité et pour des raisons urgentes. Un déplacement sur la voie publique pour aller chasser n’est donc actuellement pas autorisé.

Néanmoins, suivant l’arrêté ministériel du 18 mars 2020, l’agriculture est reprise parmi les entreprises qui sont nécessaires à la protection des besoins de la population.

La chasse à l’affût du sanglier en plaine reste admise lorsqu’elle a pour but d’éviter des dégâts.

Il appartiendra au titulaire de droit de chasse qui se déplace en vue d’aller affûter le sanglier en plaine de fournir, en cas de contrôle, tout élément susceptible de prouver ses intentions (carte de son territoire avec localisation des dégâts en plaine, photos de ceux-ci, demande d’intervention de l’agriculteur, etc.) ou de se faire délivrer par le cantonnement du DNF un document le justifiant. S’il mandate un tiers pour affûter le sanglier sur son territoire (un associé, …), il veille à leur délivrer un mandat écrit.

La destruction du Sanglier et du Pigeon ramier est autorisée pour l’occupant – ou le titulaire de permis de chasse qu’il délègue .

Les opérations de lutte contre la peste porcine africaine restent autorisées.

Le nourrissage dissuasif du Sanglier, dans la mesure où lui aussi contribue à la protection de la zone agricole, reste autorisé, pour autant qu’il soit pratiqué par une personne habitant à proximité du territoire de chasse .

Toutes ces activités de chasse et/ou de destruction en vue de protéger les cultures agricoles doivent aussi se dérouler dans le respect des recommandations faites par les autorités sanitaires (en particulier les règles de distanciation sociale).

 

Circulaire : ICI

 

En cas de nécessité, vous trouverez  formulaires de demande de destruction  : ici

Lire la suite

PPA - Situation au 30/03/2020

Lire la suite

Formation - Cours du RHSCB préparatoires à l'examen pratique

Les mesures de confinement imposées par le Conseil national de sécurité à partir de ce mercredi 18 mars et confirmées ce vendredi 27 mars ne nous permettront pas d’organiser les cours de chasse pratiques prévus les 4/5 et 18/19 avril prochains.
 

Nous sommes donc l’attente de voir si cette mesure sera ou pas prolongée au-delà de la date du 19 avril et en contact permanent avec le DNF afin d’évaluer la situation pour l’organisation de la seconde session de l’examen théorique et les épreuves pratiques .

 

ll est toujours possible de vous inscrire à la formation pratique du RSHCB mais les dates devront vous être confirmées en fonction de l'évolution de la crise sanitaire.

 

Pour les personnes déjà inscrites, les sommes qui auraient été payées seront remboursées en cas d’annulation de ces formations.

Lire la suite

Sur le web

Dans les médias

"Pour réduire les populations de sangliers, les chasseurs proposent un plan ambitieux" (Le Sillon Belge - 09/08/19)  

ICI

Lire la suite