Sangliers dans les jardins: demande de destruction

Si vous avez des indices de présence de sangliers dans votre jardin ou si vous redoutez leur présence dans un futur proche, vous pouvez demander la destruction des sangliers par un chasseur titulaire d’un permis de chasse wallon en cours de validité. Ce devra être le chasseur du bois jouxtant votre jardin s’il y chasse effectivement, soit, à défaut, tout autre chasseur. La demande doit être introduite auprès du Directeur DNF territorialement compétent pour le bien à défendre. Dans son arrêté du 18 octobre 2002, le Gouvernement wallon a prévu la possibilité de détruire du grand gibier, dont les sangliers, pour les motifs de santé ou de sécurité publique. Vous trouverez ci-après un modèle de demande de destruction pour des raisons de santé et de sécurité publique : cliquez ICI.
 
Pour rappel, la loi du 14 juillet 1961 en vue d’assurer la réparation des dégâts causés par les sangliers aux champs, fruits et récoltes prévoit la responsabilité des propriétaires et/ou titulaires de droit de chasse des parcelles boisées d’où proviennent les sangliers. (La loi ne prévoit pas cette responsabilité pour les jardins, potagers, terrains de football, de golf, de camping ou autre terrain non exploité pour l’agriculture ou l'horticulture.)

 

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

PPA - AGW 20/12/18 : Prolongation de la période de chasse au Cerf (non-boisés, petits cerfs) et au Mouflon + Sangliers: chasses collectives

AGW - Prolongation de la période de chasse au Cerf (Non-Boisés + Petits Cerfs) : ICI

AGW : PPA : Journées de chasse collective : ICI

Lire la suite

PPA - Arrêté Ministériel du 16/01/19 - Levée de l'interdiction de la chasse des espéces gibiers et interdiction de destruction du sanglier dans la partie Nord de la ZOR

Arrêté Ministériel : ICI

Lire la suite

PPA : AGW du 11/01/19 - Les zones tampon et de vigilance élargies

A la suite de la découverte, mardi dernier, de deux sangliers contrôlés positifs à la peste porcine africaine dans la Zone d’Observation Renforcée, entre Meix-devant-Virton et Sommethonne, la zone tampon est désormais élargie à l’ouest de 3.700 hectares sur le territoire compris entre la Nationale 88 (Limes-Gérouville) et la Nationale 871 (Virton-Rouvroy-frontière française). 

Quant à la zone de vigilance au nord du périmètre infecté, et dans laquelle aucun sanglier positif n’a, pour rappel, été trouvé, elle a été étendue de 856 hectares à proximité de la ville de Florenville, ce qui n’entraîne aucune conséquence pour la circulation et les travaux forestiers. Il est, par ailleurs, rappelé que dans cette zone, comme en Zone d’Observation Renforcée, une dépopulation totale des sangliers a été décidée.

Un dispositif de renforcement de destruction des sangliers par piégeage a été mis en place. Un réseau de clôtures supplémentaires est en chantier. Des patrouilles de nuit sont organisées par le DNF en collaboration avec les chasseurs. 

AGW : ICI

Lire la suite

Sur le web

Dans les médias

La Peste Porcine Africaine a déjà coûté 1,7 millon à la Région wallonne (L'Echo 14/12/18)

Lire la suite