Qui sommes-nous?

thierry lamarche 1

Le ROYAL SAINT HUBERT CLUB DE BELGIQUE est la plus ancienne association de chasseurs. Fondée en 1909, elle compte actuellement plus de 12.000 membres en ordre de cotisation.

Son but essentiel est la promotion de la Chasse et la Défense des chasseurs.

Evoluant avec son temps, l'association inscrit aujourd'hui la chasse comme une interlocutrice à part entière dans le monde rural.

Les chasseurs sont passés du stade de cueilleurs au stade de gestionnaires. Ils ne peuvent et ne veulent ignorer la réalité du monde rural et de la nature. Conscients de leurs responsabilités dans l'utilisation de cette nature, ils veulent les assumer en tant que partenaires et pairs des autres utilisateurs.

Vu la régionalisation de la Chasse, le Royal Saint Hubert Club a constitué deux associations sans but lucratif régionales qui assurent sur le terrain la réalisation de cet objectif. Ainsi l'Asbl wallonne du Royal Saint Hubert Club de Belgique est l’organisation représentative du monde de la chasse dans les Régions wallonne et bruxelloise.               

L'Asbl wallonne du RSHCB  a un secrétariat permanent installé Avenue Gouverneur Bovesse 112/6 à 5100 Jambes (Namur). Elle compte six sections, une par province wallonne et une pour la  Région bruxelloise.

Ses délégués et responsables sont élus tous les 4 ans au suffrage  universel  de tous les membres en ordre de cotisation.

 

 

Les principales activités du Royal Saint-Hubert Club de Belgique sont les suivantes:

  • La revue « Chasse & Nature » : 9 numéros/an pour qui est en ordre de cotisation.
  • L’assurance gratuite en responsabilité des personnes formées pour qui est en ordre de cotisation.
  • Le service quotidien d’un secrétariat permanent qui offre assistance et conseils:
    1. obtention de formulaires : demande de carte européenne d’armes à feu, demande d’importation de munitions, demande de subsides pour des aménagements cynégétiques, inscription à l’examen de chasse , etc….
    2. modèles d’actes : cession du droit de chasse ou bail de chasse , cahier des charges, lettre de renom,  etc….
    3. conseils : juridiques ou scientifiques, appui aux conseils cynégétiques, aide à la réalisation de mémoires  ou de films , etc…
    4. shop :  des livres, des CD, des insignes, cravates, auto-collants, etc..
    5. gestion des membres : abonnement et cotisation
  • Les consultations juridiques et techniques via le secrétariat.
  • Les contacts réguliers avec les autorités politiques et administratives.
  • La représentation de la chasse auprès de la Presse, tout media confondu.
  • La représentation de la chasse belge, wallonne et flamande, auprès de la FACE (Fédération européenne des associations de chasseurs), de l’UNACT (Union nationale des armuriers, chasseurs et tireurs), de l’Union rurale, la représentation de  la chasse au sein du Conseil consultatif des armes,
  • La participation active aux travaux du Conseil supérieur wallon de la Chasse.
     

Autres activités du RSHCB:

  • Journée Découverte de la Chasse
  • Journée de la Chasse, une collaboration de la Section liégeoise du RSHCB et du Conseil Cynégétique de Hesbaye
  • Journée Chevreuil en Condroz
  • Journée Piégeage en Hesbaye
  • Concours annuel du meilleur chien de chasse
  • Formation au piégeage par la section luxembourgeoise
  • Exposition d'art animalier par la section bruxelloise
  • Visites de territoires spécialement aménagés pour concilier agriculture et chasse au petit gibier
  • Présence à la Foire de Libramont, à la Foire agricole de Battice ou à la Fête de la Moisson à Estinne, à la bénédiction de la forêt à Habay, etc..
  • Formation des candidats chasseurs avec un kit « Réussir l’examen de chasse » et l’organisation de cours préparatoires à l’examen de chasse, tant théorique (5 centres : Ath, Bruxelles, Gembloux, Libramont et Liège) que pratique (sur les lieux même de l’examen au camp militaire de Marche-en-Famenne)
  • Recyclage des chasseurs et gardes avec le soutien au  Brevet Grand Gibier,
  • Formation à la gestion de la faune de plaine (Brevet petit gibier)
  • Organisation de formation des chasseurs à la santé publique et l’hygiène et gestion des chasseurs ou gardes PF (personne formée), notamment avec la vente des carnets
  • Assistance à l’autorité publique (ex. : collecte de 315 renards)
  • Co-organisation de l’exposition quinquennale des trophées
  • Présentation de la chasse dans les écoles

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

PPA - Situation au 13/11/19

Lire la suite

Arrêt du Conseil d’Etat annulant l’ Arrêté quinquennal d’ouverture et de fermeture de la chasse (2016-2021)

Le Conseil d’Etat et la chasse
Maintien des disposition actuelles jusqu’au 30 juin prochain sauf pour :
 

-        La Sarcelle d’hiver

-        L’approche du Canard colvert, Ramier, Lapin et du Renard durant l’heure précédant le lever du soleil et l’heure suivant son coucher

 

Pour éviter le chaos, les effets de l’arrêté annulé sont maintenus jusqu’au 30 juin 2020 sauf pour la chasse à la Sarcelle d’hiver qui est interdite de chasse.

De même, la chasse à l’approche durant l’heure précédant le lever du soleil et l’heure suivant son coucher de certaines espèces dont le Canard colvert, le Ramier ou le Lapin et le Renard est interdite. Mais leur affut (ou « passe » pour le Canard colvert) reste ouvert.

Lire la suite

Des mesures pour maîtriser les populations de sangliers

Les espaces territoriaux des Conseils cynégétiques où il a été prélevé au cours des 5 dernières années, en moyenne 30 sangliers et + par 1000 ha/an, feront l’objet d’une évaluation. Pratiquement, pour ces Conseils, aux environs de la deuxième semaine de décembre 2019, au cours d’une réunion locale rassemblant la Direction du DNF du ressort, le Conseil cynégétique, le représentant local de l’agriculture, de la forêt privée et celui de la forêt publique, il sera décidé si un effort de chasse supplémentaire et obligatoire sera ordonné pour les mois de janvier et février 2020. A ce stade-ci, il n’est pas question d’ordonner pour la saison 2019-2020 un quota minimum pouvant donner lieu à sanction, contrairement à ce que la presse a parfois laissé entendre, mais de fixer cependant un objectif quantitatif idéal à atteindre.


Ces réunions qui, à priori ne devraient pas concerner plus d’ 1/4 des conseils cynégétiques cette année, serviront d’excellent test d’un système à mettre en place pour les saisons à venir sur base de données locales quantifiées et objectivables (prélèvements, estimation des populations, analyse du taux de reproduction et de la fructification forestière).

Par ailleurs, il a été acquis que nous devions tendre vers l’éradication du Sanglier au Nord du sillon Sambre et Meuse, sachant à la fois que l’éradication d’une espèce aussi imprévisible et capable de stratégies comportementales surprenantes fait partie d’une forme de vœux pieux surtout quand on sait que les régions et pays voisins comme la Flandre, les Pays-Bas et la France ne poursuivent pas le même objectif.

Lire la suite

Sur le web

Dans les médias

"Pour réduire les populations de sangliers, les chasseurs proposent un plan ambitieux" (Le Sillon Belge - 09/08/19)  

ICI

Lire la suite