Wallonie, le Covid Safe Ticket sera d’application dès le 1er novembre.

Le 22 octobre 2021

Cette nouvelle obligation de devoir présenter un CST (Covis safe ticket) pour accéder à certains lieux ou activités concerne fort peu la chasse et les chasseurs.

En effet, elle s’applique pour un événement de masse en extérieur qui regroupe plus de 200 personnes, ce qui n’est généralement pas le cas d’une action de chasse.

En intérieur, le CST ne peut être demandé par un organisateur d’événement que si plus de 50 personnes sont rassemblées en même temps. Et ceci ne s’applique que si cet événement n’est pas privé, mais est ouvert au public.

En effet, il est précisé que, « dans les lieux fermés non accessibles au public  (maison, appartement, jardin, terrasse, ...) : le CST n'est pas d'application, indépendamment du nombre de personnes. L'événement dans le cadre dans la sphère privée/intime (et qui ne se déroule pas dans un lieu fermé non accessible au public) n'est pas visé par le CST dans la mesure où il n'y n'a pas de prestations ou de fournitures de biens et/ou services (DJ, traiteur, orchestre, etc..) par un « tiers » autre que la mise à disposition du lieu au moment de l'activité. »

Ce qui signifie que si une organisation de chasse loue une salle pour s’y réunir en privé sans ajouter les services d’un traiteur extérieur, mais assure elle-même l’intendance, elle n’est pas concernée par l’obligation du CST.

De plus, « l'organisateur d'un événement ou l'exploitant d'un établissement qui n'est pas concerné par l'obligation du CST en raison du nombre de visiteurs (jauge) n'est pas autorisé à l'appliquer en dehors des cas prévus par la loi et les éventuelles mesures plus strictes prises par les autorités locales ou provinciales. »

Une organisation privée (une personne ou une association de chasse) peut toujours, vis-à-vis de ses invités, exiger un CST, mais il ne peut par contre être réclamé par l’exploitant d’une salle ou un organisateur d’événement si il se trouve dans les conditions où la loi ne l’exige pas.

Il appartient bien entendu à chacun d’être responsable et de respecter les mesures de protection qu’il juge utile afin d’éviter la propagation du virus et à adapter son comportement à l’évolution de la pandémie.



 

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

Licences radios 2022

Les licences 2022, valables pour octobre, novembre et décembre, sont dès à présent disponibles sur le shop du site chasse.be. Si vous souhaitez à nouveau en disposer, le plus efficace est de les commander en ligne ici : https://rshcb.odoo.com/shop/category/licences-radio-8

Lire la suite

EnquĂŞte sur l'impact Ă©conomique de la chasse en Belgique

À combien s’élèvent les dépenses des chasseurs en Belgique ? Et quelles en sont les retombées pour les finances publiques, à travers les locations, les taxes et les revenus indirects ?

Réunis autour de la Délégation belge du CIC, un large panel des organisations de chasseurs de notre pays a mandaté PWC, le réputé cabinet international d’audit, pour mener une vaste étude de mesure des enjeux économiques de la chasse.

L’enquête se déroule du 5 au 23 mai et ses résultats seront traités de manière complètement anonymes.

La participation du plus grand nombre de chasseurs est importante afin d’assurer sa crédibilité ainsi que la légitimité et de la reconnaissance de notre activité.

(1) Questionnaire à destinations des chasseurs : https://forms.gle/GqMXsKtyt3eSAfKZ7

(2) Questionnaire à destination des organisateurs de chasse : https://forms.gle/qxosmBxtTs2Rrxns5

Lire la suite

Immersion dans la formation de 350 nouveaux chasseurs de Wallonie Ă  Verlaine (RTC - 09/04/2022)

Ce week-end à Oudoumont, sur la commune de Verlaine, 350 candidats chasseurs ont reçu une formation pour réussir leurs examens en vue d'obtenir leur permis de chasse. Reportage : ICI

Lire la suite

Dans les médias :

Voir plus d'articles de presse...

Sur le web