Objectif « 110 km de haies » : un plus pour le paysage et la faune ! - Appel aux agriculteurs

Du 13 juin 2018 au 15 août 2018

Objectif « 110 km de haies » : un plus pour le paysage et la faune !

Nos campagnes sont depuis toujours jalonnées par de nombreux éléments arborés tels les vergers, haies vives en bord de chemin ou arbres d’alignement. Autant d’éléments qui font la richesse de nos paysages mais également leur intérêt pour la faune et la flore qu’ils abritent.

Malheureusement,l’intensification des pratiques agricoles et l’évolution des modes de vie en milieu rural ont eu pour conséquence une réduction drastique de ces éléments dans notre paysage tout au cours de la seconde moitié du XXème siècle. Les haies subsistant à ce jour représentent une faible fraction de ce qui existait autrefois. Leur maintien au bénéfice de la pratique agricole, du paysage et de la biodiversité n’en est que plus essentiel.

Un encouragement à la plantation de vergers, haies et alignements d’arbres indigènes fait l’objet d’une subvention spécifique de la Wallonierévisée en septembre 2016 et assortie d’un challenge : la plantation de « 110 kilomètres de haies » additionnelles endéans les 3 ans ! Près de la moitié de cet objectif est atteint à ce jour et de nombreux dossiers sont d’ores et déjà en attente de plantation à l’automne 2018 ! L’accès à cette subvention est ouvert à tous et toutes : chasseurs, agriculteurs, simples citoyens, associations…Les projets peuvent bénéficier d’une aide technique et administrative de l’équipe de Natagriwal (qui encadre déjà les agriculteurs et propriétaires ruraux dans le cadre des méthodes agro-environnementales et de la mise en œuvre du réseau Natura 2000).

Un appel à projet spécifiquement destiné au monde agricole a également été lancé le 1er juin : il propose un accompagnement personnalisé des projets de plantation pour 15 lauréats répartis sur les 5 provinces wallonnes et vise l’intégration paysagère du bâti agricole, la protection du bétail en prairie, l’embellissement des exploitations et la création d’un maillage écologique favorable à la biodiversité.

Le formulaire de demande de subsides dans le cadre du subventionnement général pour tous est accessible à l’adresse : http://biodiversite.wallonie.be(Rubrique « Agir », onglet « Subvention »)

L’inscription à l’appel à projet pour les agriculteurs est accessible sur: www.natagriwal.be(Rubrique « Actualité »).

Contact et information: Louise Bouland, Chargée de mission « Haies et vergers » | 0493 33 15 89 |

lbouland@natagriwal.be |

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

PPA : Liste des biocides autorisés et actifs contre le virus de la peste porcine africaine (14/10/18)

Liste des biocides : ICI

Lire la suite

PPA : Arrêté Ministériel du 12/10/2018

Arrêté Ministériel interdisant temporairement la circulation en forêt pour limiter la propagation de la Peste Porcine Africaine : ICI

Lire la suite

PPA - Mesures arrêtées ce 12/10/2018

Sur proposition du Ministre wallon de l’Agriculture, de la Nature et de la Forêt, René COLLIN, le Gouvernement wallon a adopté, ce vendredi, un arrêté portant sur différentes mesures temporaires de lutte contre la peste porcine africaine. Ces dispositions ont été au préalable présentées par le Ministre aux experts dépêchés par la Commission européenne afin de poursuivre la stratégie mise en place.
 
Rétroactes
 
Le 14 septembre dernier, le Ministre COLLIN faisait adopter par le Gouvernement wallon un arrêté définissant un périmètre de 63.000 hectares. Cette zone a été établie par la Commission européenne après discussions avec le SPW et l’AFSCA sur base de la localisation des deux premiers sangliers positifs retrouvés.
 
Différentes mesures, validées par la Commission européenne, ont été appliquées jusqu’au 14 octobre afin d’éviter toute propagation du virus au-delà du périmètre, à savoir :
 
  • L’interdiction de toute forme de chasse et de nourrissage ;
  • L’interdiction de circulation en forêt ainsi que de toute forme d’exploitation forestière afin d’éviter tout risque de propagation accidentelle par l’homme.
 
A ce jour, 139 sangliers ont été prélevés dont 111 dans le périmètre infecté. 79 carcasses se sont révélées viropositives. Ces dernières se concentrent essentiellement autour des villages de Buzenol, Ethe ainsi qu’au niveau du camp militaire de Lagland.
 
Les sangliers prélevés en dehors du périmètre (28) sont tous négatifs.
 
« Ces mesures, relate René COLLIN, poursuivaient l’objectif prioritaire d’éradiquer le virus en empêchant notamment sa propagation tant par le déplacement de sangliers que par le facteur humain. Force est de constater que cet objectif semble rencontré même si aucune certitude ne peut être posée ».

Lire la suite

Sur le web

Dans les médias

Peste Porcine Africaine (RTBF : 19/09/18) : "La faute aux chasseurs ?"

ICI

Lire la suite