Peste Porcine Africaine

Origine
La peste porcine africaine est une maladie virale provoquée par un asfivirus, de la famille des Asfarviridae.
En Europe, elle affecte les porcs et les sangliers. La maladie n’est pas contagieuse pour l’homme.


Symptômes cliniques
Selon la virulence de la souche impliquée, la PPA va se présenter sous différentes formes :

  • forme aiguë : forte fièvre, anorexie, léthargie, désordres hématologiques s’accompagnant d’hémorragies sous-cutanées et d’ictère, diarrhée, mort rapide (2-3 semaines) et taux de mortalité pouvant avoisiner les 100% ;
  • forme subaiguë : symptômes moins intenses, avec un taux de mortalité moindre et la mort survenant dans un délai plus long ;
  • forme chronique : une clinique insidieuse est observée, avec des signes frustes d’une maladie évoluant sur plusieurs mois.

La maladie étant très contagieuse, les symptômes se propagent très rapidement à l’ensemble des porcs d’une exploitation. Chez les sangliers, une forte mortalité est souvent rapportée.

Transmission
Le virus responsable de la PPA est présent dans le sang, les tissus, l’urine, les excréments, les sécrétions et les excrétas des animaux malades. Il est très contagieux et résistant. Il peut dès lors être transmis par les voies suivantes :

  • par voie transplacentaire, les porcelets ainsi contaminés restent porteurs et excréteurs du virus pendant plusieurs mois après la naissance ;
  • par contact direct avec un animal malade (par introduction d’animaux infectés en provenance d’autres exploitations, par contact avec des sangliers dans les exploitations avec libre parcours).La transmission par voie aérienne à très courte distance est possible ;
  • par contact indirect, par l’intermédiaire de personnes véhiculant mécaniquement le virus ou d’équipements ou de véhicules contaminés. Le sang est très infectieux ;
  • par ingestion, lors de distribution aux porcs de déchets alimentaires contaminés insuffisamment chauffés (se méfier des importations illégales de produits à base de viande par des voyageurs);
  • par les tiques infectées du genre ornithodoros (piqûre, ingestion, inhalation). Ce vecteur n’est toutefois pas présent en Belgique.


Traitement
Il n’existe pas de traitement spécifique de la PPA.

Vaccination
Il n’existe pas de vaccin contre la PPA.



Autres infos

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

Chasse et Covid 19

Vu les nouvelles mesures prises par le Gouvernement fédéral ce 27 juillet pour endiguer et retarder l'épidémie de coronavirus, nous avons pu obtenir les toutes dernières informations utiles quant aux modalités de l’organisation des activités de chasse (règles en vigueur au minimum jusqu’au 26 août prochain).

A ce stade, aucune disposition ne nous impose de limiter le nombre de chasseurs (max 200 !) mais l’organisateur devra pouvoir fournir les coordonnées de toutes les personnes présentes, de sorte que l’ensemble du groupe puisse être contacté rapidement en cas de suspicion.

Lors des déplacements sur le territoire de chasse, chaque participant doit se déplacer seul dans un véhicule (sauf si les personnes qui l’accompagnent font partie de la même bulle de 5 personnes).

Les réceptions sont autorisées selon les modalités suivantes :

·        Un verre ou un repas emballé peut être servi à l’extérieur par une seule personne désignée (qui portera un masque et des gants). La distance de sécurité (1.50mètre) devra être respectée entre les personnes présentes.

·        Les repas à l’intérieur et les buffets où qu’ils soient dressés ne sont pas autorisés.


 

Lire la suite

PPA - Situation au 22/07/2020

PPA - Rétrospectives et perspectives au 07/07/2020 ((Wallonie - environnement SPW) : ICI

Lire la suite

PPA - RĂ©trospectives et perspectives au 07/07/2020

ICI

Lire la suite

Sur le web

Dans les médias

Ils préparent l'examen pratique de chasse à Verlaine - RTC - 07/08/2020 :

ICI

Lire la suite