PPA : Recommandations hors de la zone PPA / Quels sont les signes qui doivent vous alerter

Recommandations hors de la zone PPA de 63.000 hectares en présence d’un sanglier suspect :


1. Le localiser avec précision 
2. Prévenir immédiatement le DNF et le 1718
3. Ne pas le toucher et s’il est vivant, ne pas le faire fuir ni l’abattre
4. Tenir toute autre personne éloignée du lieu
 

Quels sont les signes qui doivent vous alerter ?


Sur un sanglier vivant :
- Le sanglier erre lentement comme perdu, semble endormi et ne fuit pas en courant devant l’homme. Il cherche plutôt à se cacher.
- Son arrière train et ses cuisses peuvent être souillés par des excréments diarrhéiques. Il peut aussi vomir.
- Il tousse et sa difficulté à respirer engendre des bruits.
 
Sur un cadavre, on peut observer que l’animal :
- S’est couché dans un endroit isolé, hors voies habituelles, dans une remise, éventuellement près de l’eau.
- Présente une conjonctivite.
- Présente des signes de diarrhée ou de vomissement comme indiqué ci-dessus.
 
NB. Ceci ne sont que quelques symptômes et aucun d’entre n’est révélateur à 100 %
 

Que faire des sangliers prélevés hors de la zone PPA de 63000 ha ?

Vu l’abondance  des stocks et vu l’offre concurrentielle d’autres pays, les établissements agréés sont tentés de limiter leurs achats de sangliers tirés chez nous.
Donc, contactez un établissement agréé de traitement du gibier pour connaître ses intentions.

Au cas où un chasseur ne trouverait aucun débouché, la seule solution consiste hélas à demander leur élimination par la société Rendac.

Actualités

RSS S'abonner au flux RSS

PPA : Le gouvernement wallon élargit la "zone noyau" et prolonge les mesures

Le gouvernement wallon a décidé mercredi de prolonger les mesures prises contre la peste porcine africaine jusqu'au 30 novembre prochain. De plus, la surface de la "zone noyau" a été  étendue de 2.254 ha suite à la découverte de quelques cas viropositifs au sein de la zone tampon.

Toutes les mesures prises pour chaque zone sont prolongées jusqu'au 30 novembre prochain. Un délai rapproché car des discussions sont en cours avec la Commission européenne pour la suite. "Par contre, l'interdiction de circulation en forêt dans les zones noyau et tampon (41.745 hectares) est prolongée jusqu'au 15 janvier."

À ce jour, 377 sangliers ont été prélevés dont 328 dans le périmètre infecté. 167 carcasses se sont révélées viropositives. Ces dernières se concentrent toujours essentiellement autour des villages de Buzenol, Ethe ainsi qu'au niveau du camp militaire de Lagland.

Lire la suite

PPA : AGW accordant la possibilité d'un défraiement pour l'évacuation et le transport vers le centre de collecte des sangliers abattus dans le cadre de la lutte contre la proparation de la PPA

Projet AGW : ICI

Lire la suite

PPA : Situation au 09/11/18

A ce jour, 344 sangliers ont été prélevés dont 296 au sein du périmètre infecté. Parmi ceux-ci, on compte désormais 161 cas viropositifs. 

Lire la suite

Sur le web

Dans les médias

PPA : Les chasseurs passent à l'action

ICI

Lire la suite